Alexis Corbière

Thème : Tribunes

Tribune parue dans l’Humanité. Le Front National : ni social, ni national

J’ai publié hier cet article dans l’Humanité. Je profite de l’occasion pour dénoncer également la décision du Maire FN de Beaucaire, où j’étais l’autre jour en réunion publique. Ce dernier, nommé Julien Sanchez a décidé de supprimer la rue dite du « 19 mars 1962 » date du cessez le feu de la guerre d’Algérie, pour la nommer « 5 juillet 1962 : massacre d’Oran ». Le 29 novembre prochain, c’est à l’occasion d’une procession religieuse dite de « à la vierge de Santa Cruz » qui jusque-là se déroulait à Nîmes, qui officialisera ce nouveau nom.  J’invite chacun à ne pas minimiser cette guerre des mémoires entretenues par le FN. Elle annonce la guerre civile. Ce qu’ils veulent afficher et marteler dans les consciences, c’est que la guerre d’Algérie n’est pas terminée. Jamais. Elle continue éternellement pour restaurer une hiérarchie perdue. Lire la suite

Marchez devant les poètes ! Et merci M. Morel

Je m’éloigne un instant de l’actualité politique, même si j’ai gardé l’œil rivé sur les débats en cours actuellement au Sénat qui font suite à ceux qui se sont déroulés à l’Assemblée nationale hier. J’y reviendrai dans un billet plus étoffé. En ces heures graves, je suis pour que chacun garde de la rationalité dans ces jugements. Il serait inadapté de nous déchirer avec une passion déplacée avec nos camarades de lutte dans le combat social. Ceci étant posé, que penser ? Lire la suite

Sur une ligne de crête

Qu’il est difficile d’admettre que cette nuit tragique du vendredi 13 novembre a bien eu lieu avec son terrible tribut. La longue liste des prénoms des victimes, pour l’essentiel si jeunes, nous montre la réalité de la France de 2015 : Thierry, Patricia, Vincent, Djamila, Hugo, Mohamed… Ils sont nos semblables et leurs pertes nous sont très douloureuses. Lire la suite

Etre à la hauteur

Depuis hier soir, comme chacun d’entre nous, j’ai été saisi d’effroi en apprenant la violence cruelle et inédite qui frappait des habitants de Paris et de Saint-Denis. Dans toute la France et au-delà des frontières, je pense que nous avons tous été en communion à cet instant. L’horreur est là. En le découvrant, on est d’abord abasourdi. Puis, on pense immédiatement aux amis peut être en danger en ses lieux qui sont si familiers pour tous les parisiens. Et ensuite, on pense à ce qu’il faut faire, maintenant, demain… Lire la suite

Pour le peuple, contre le Front National

Ce billet est extrait d’un long article co-écrit avec mon ami Matthias Tavel afin d’être publié dans l’ouvrage collectif « Pour le peuple, contre le Front national ». A commander ici.

 

Pour le FN, la solution passe par le « retour » à la Ve République

« Quand certains parlent d’aller vers la 6e République, je leur dis : revenons déjà à la 5e » ainsi s’exprime Marine Le Pen, en septembre 2014. Le message est clair. La nouvelle présidente du FN se satisfait du caractère infantilisant pour le citoyen des institutions actuelles. Pour elle, le problème ne vient pas de la concentration de pouvoirs sur le président de la République, de l’absence de contre-pouvoir parlementaire ou populaire réels, etc… mais exclusivement de l’adaptation à l’Union européenne et du comportement individuel du personnel politique. A ce sujet, il est intéressant de constater combien toutes les mœurs les plus détestables de la Ve République s’épanouissent au FN. Le cumul des mandats, une des métastases les plus insupportables du mal qui ronge notre vie politique, se pratique allègrement par les chefs FN. Lire la suite

Publier Mein Kampf ou le triomphe du voyeurisme médiatique

Cette tribune a aussi été publiée hier sur le site du Figaro (Cliquer ici).

Il aura suffi d’une lettre de Jean-Luc Mélenchon à son éditrice, dans laquelle il exprimait son opposition à ce qu’elle édite Mein Kampf pour qu’un débat s’engage. Tant mieux. Grand est un pays et un peuple qui s’interrogent sur l’Histoire et les livres que l’on trouve dans ses librairies. J’observe que dans cette controverse, bien peu de voix d’historiens, et particulièrement de grands spécialistes du nazisme ou de la seconde guerre mondiale, sont venus en soutien aux éditions Fayard. Il serait maladroit de m’exprimer à leur place mais j’y vois là le signe évident d’un malaise que certains, et non des moindres, ont exprimé assez nettement dans différents médias. Il est donc erroné, comme j’ai pu le lire pourtant, d’affirmer que « les historiens » soutiennent cette publication de Mein Kampf. Lire la suite

Mélenchon a raison : il ne faut pas éditer Mein Kampf !

J’ai publié ce matin une tribune dans le quotidien Libération (cliquez ici). Je vous propose sa version intégrale :

Les éditions Fayard annoncent l’édition d’une version intégrale de Mein Kampf rédigé par Adolf Hitler pour le début de l’année 2016. C’est un scandale. Pour l’instant, Jean-Luc Mélenchon est une des premières grandes voix à prendre position contre cette parution. Il a raison. Mais il n’est pas le seul à penser ainsi et je demande à tous ceux qui partagent sa position de se faire entendre. Lire la suite

Pour Julien Dray, Cambadélis et Bartolone sont des « fainéants », des « manipulateurs », responsables de la défaite de 2002…

Depuis quelques temps, l’ancien député et actuellement tête de liste PS aux élections régionales dans le Val-de-Marne Julien Dray s’est fixé une tâche : engager systématiquement le bras de fer contre Jean-Luc Mélenchon et ses amis. Le « tireur d’élite » du PS anti PG, c’est lui. Régulièrement, sur les réseaux sociaux, dans ses discours, dans un livre (« La faute de Jean-Luc Mélenchon » Editions textuel), ou sur les plateaux TV, il vibrionne pour dénoncer les soi-disant « postures » de Jean Luc, notre prétendu « double discours », nos « contradictions » ou autre gentillesse dont il fait profession. Lire la suite

Pseudo référendum du PS : Cambadélis et ses amis jouent leurs chemises

Faux référendum et vraie entourloupe

A partir d’aujourd’hui, et durant 3 jours, le Parti Socialiste organise un prétendu référendum pour « l’unité de la gauche ». Drôle de pari à haut risque pour le principal dirigeant du PS qui, sauf s’il tripatouille les résultats pour éviter le fiasco, perdra encore un peu plus de crédibilité au terme de ces trois journées qui seront marquées par des urnes vides. Jugez-en. L’opération est quasi comique et un peu cynique. Certes, je connais mes classiques, consulter le peuple est toujours positif.  Mais faire semblant de le faire est toujours négatif. Lire la suite

Violence, vous avez dit violences ? Mais qui sont les vrais coupables ? Certainement pas des salariés et les futurs 2900 licenciés

Depuis hier, suite à la colère des salariés d’Air France, quel déferlement d’hypocrisie et de mépris social dans les médias. Il faut constater que ce pays (ou du moins sa super structure médiatico-politique) a perdu l’habitude de voir les luttes sociales et le spectacle cru de la colère du peuple. Lire la suite