Alexis Corbière

Thème : A l’Assemblée

Intervention dans l’hémicycle sur la loi sécurité globale

Intervention dans l’hémicycle sur la loi sécurité globale Featured

Je suis intervenu tout à l’heure sur l’article 24 de la loi sécurité globale, interdisant la diffusion d’images de policiers sur les réseaux sociaux.

J’ai rappelé la position du groupe La France insoumise qui votera contre cet article, le jugeant liberticide, car proposant une limitation des droits des citoyens et de la liberté de la presse sera ainsi inscrite dans la loi.

Les policiers fiers de leur travail et de leur uniforme n’ont rien à craindre de manière générale dans la diffusion d’images et de leurs actions.

J’ai ensuite rappelé que’en limitant le droit de regard des citoyens, le gouvernement allait renforcer les soupçons et que là était le paradoxe de cet article : il produit une insécurité globale vis-à-vis de la police !

Intervention sur la loi SILT

Intervention sur la loi SILT Featured

Je suis intervenu aujourd’hui sur les prolongations de la loi du 30 octobre 2017 renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, dite  » loi SILT « , et qui a introduit dans le droit commun, diverses mesures inspirées de la loi du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence.

J’ai expliqué que le groupe parlementaire La France insoumise était contre la prolongation de ces mesures mais, que je tenais à préciser que nous n’étions pas pour désarmer la police ! Bien au contraire, nous sommes pour le renforcement des moyens humains. J’estime nécessaire d’avoir un débat raisonné sur les techniques à utiliser contre le terrorisme.

Interpellations du Ministre Julien Denormandie sur le logement, en période d’état d’urgence sanitaire

Interpellations du Ministre Julien Denormandie sur le logement, en période d’état d’urgence sanitaire Featured

J’ai interpellé tout à l’heure, dans l’hémicycle, le Ministre délégué au logement, Julien Denormandie. Ma première question était sur la situation dramatique dans laquelle se retrouvent des milliers de personnes, au niveau de l’hébergement, du fait de la crise covid 19.

En effet, ne pouvant plus payer leur loyer, beaucoup ont été herbergées dans des lieux d’accueil d’urgence. Or le terrain, malgré un état d’urgence sanitaire décrété, les services de l’Etat continuent de fermer de nombreux lieux d’accueil et de couper les crédits les uns après les autres.

« Le scandale de ces mises à la rue doit se terminer ! »

Ainsi, des personnes ayant réussi à obtenir une place en hébergement d’urgence sont rejetées et se retrouvent de nouveau à la rue. L’Etat doit mettre à l’abri sa population et notamment les plus fragiles !

Lors de ma deuxième intervention, j’ai interpellé le gouvernement sur la création d’une aide de l’Etat pour permettre aux locataires de continuer à pouvoir payer leur loyer et donc, d’éviter une explosion des expulsions.

« Lorsque se loger devient un luxe, ce n’est plus un droit. »

J’ai demandé à ce qu’un fonds national soit mis en place puis abondé, afin d’aider les locataires en difficulté. Se loger décemment doit être garanti par l’Etat, comme l’accès à l’eau ou aux soins, à tous les citoyens !

Assemblée Nationale : question sur la réforme de l’assurance chômage

Assemblée Nationale : question sur la réforme de l’assurance chômage Featured

J’ai interpellé la Ministre du Travail sur sa réforme de l’assurance chômage, qui mettra en péril la vie de centaines de milliers de chômeurs, dans un moment de grave crise économique et sociale. J’ai notamment demandé la mise en place d’une année blanche pour les personnes sans emploi et j’ai rappelé que La France insoumise demandait le retrait total de cette réforme.

« Macron déclarait hier que la France allait « souffrir niveau emploi » mais vous maintenez une réforme de l’assurance chômage qui va réduire les droits des chômeurs en pleine crise sociale ! »

Assemblée Nationale : question sur les mesures sociales urgentes suite à la crise covid 19

Assemblée Nationale : question sur les mesures sociales urgentes suite à la crise covid 19 Featured

J’ai interrogé le gouvernement afin de savoir quelles mesures d’urgence sociale il prévoyait de mettre en place pour faire face à la crise du covid 19, et plus particulièrement sur un territoire concentrant déjà de nombreuses inégalités, la Seine-Saint-Denis.

« La crise sanitaire COVID19 a engendré une crise sociale dévastatrice. Et, comme toujours, les inégalités s’en trouvent aggravées : si certains s’en sortent sans fracas, d’autres paient le prix fort. »

Motion de rejet PPL Cyberhaine

Motion de rejet PPL Cyberhaine Featured

Je suis intervenu ce jour dans l’hémicycle pour exprimer la position du groupe La France insoumise quant à la Proposition de Loi Cyberhaine, de la députée LREM Laeticia Avia.

J’estime qu’il n’y a pas urgence à faire voter cette loi ! Du fait de la crise COVID19, sociale et sanitaire actuelle, la véritable urgence est ailleurs. Cet empressement de la part de LREM est révélateur de l’utilisation qu’ils veulent faire de cette loi.

« C’est une loi liberticide. Ce que vous mettez en place est une loi qui va pratiquer un arbitraire et donner la possibilité à de grands opérateurs d’organiser une censure quasi immédiate sur la base d’un signalement, qui sera extrêmement vague. »

Cette loi aura un éventail extrêmement large de possibilités d’interventions pour censurer des propos haineux, mais aussi des opinions critiques envers la politique que le gouvernement mène !

« Au lieu de dépister massivement et d’offrir des masques gratuits comme nous vous le demandons vous mettez en place une censure massive !

Cette loi organise une censure sur un fond d’arbitraire et efface le rôle du juge judiciaire au profit de la police, ce qui est préoccupant. Enfin, elle piétine la séparation des pouvoirs !