Alexis Corbière

Thème : Travail législatif

Interpellations du Ministre Julien Denormandie sur le logement, en période d’état d’urgence sanitaire

Interpellations du Ministre Julien Denormandie sur le logement, en période d’état d’urgence sanitaire Featured

J’ai interpellé tout à l’heure, dans l’hémicycle, le Ministre délégué au logement, Julien Denormandie. Ma première question était sur la situation dramatique dans laquelle se retrouvent des milliers de personnes, au niveau de l’hébergement, du fait de la crise covid 19.

En effet, ne pouvant plus payer leur loyer, beaucoup ont été herbergées dans des lieux d’accueil d’urgence. Or le terrain, malgré un état d’urgence sanitaire décrété, les services de l’Etat continuent de fermer de nombreux lieux d’accueil et de couper les crédits les uns après les autres.

« Le scandale de ces mises à la rue doit se terminer ! »

Ainsi, des personnes ayant réussi à obtenir une place en hébergement d’urgence sont rejetées et se retrouvent de nouveau à la rue. L’Etat doit mettre à l’abri sa population et notamment les plus fragiles !

Lors de ma deuxième intervention, j’ai interpellé le gouvernement sur la création d’une aide de l’Etat pour permettre aux locataires de continuer à pouvoir payer leur loyer et donc, d’éviter une explosion des expulsions.

« Lorsque se loger devient un luxe, ce n’est plus un droit. »

J’ai demandé à ce qu’un fonds national soit mis en place puis abondé, afin d’aider les locataires en difficulté. Se loger décemment doit être garanti par l’Etat, comme l’accès à l’eau ou aux soins, à tous les citoyens !

Motion de rejet PPL Cyberhaine

Motion de rejet PPL Cyberhaine Featured

Je suis intervenu ce jour dans l’hémicycle pour exprimer la position du groupe La France insoumise quant à la Proposition de Loi Cyberhaine, de la députée LREM Laeticia Avia.

J’estime qu’il n’y a pas urgence à faire voter cette loi ! Du fait de la crise COVID19, sociale et sanitaire actuelle, la véritable urgence est ailleurs. Cet empressement de la part de LREM est révélateur de l’utilisation qu’ils veulent faire de cette loi.

« C’est une loi liberticide. Ce que vous mettez en place est une loi qui va pratiquer un arbitraire et donner la possibilité à de grands opérateurs d’organiser une censure quasi immédiate sur la base d’un signalement, qui sera extrêmement vague. »

Cette loi aura un éventail extrêmement large de possibilités d’interventions pour censurer des propos haineux, mais aussi des opinions critiques envers la politique que le gouvernement mène !

« Au lieu de dépister massivement et d’offrir des masques gratuits comme nous vous le demandons vous mettez en place une censure massive !

Cette loi organise une censure sur un fond d’arbitraire et efface le rôle du juge judiciaire au profit de la police, ce qui est préoccupant. Enfin, elle piétine la séparation des pouvoirs !

Question Ecrite : Dégradation des dispositifs de l’aide à l’enfance en Seine-Saint-Denis

Question Ecrite : Dégradation des dispositifs de l’aide à l’enfance en Seine-Saint-Denis Featured

Le Député Alexis Corbière a interpellé le Secrétaire d’Etat à la protection de l’enfance, Adrien Taquet, sur le délitement du service public de l’aide sociale à l’enfance en Seine-Saint-Denis. L’ASE ne peut rester en l’état, les enfants ne doivent pas être les sacrifiés des politiques de restrictions budgétaires. Il se joint à la colère des agents, des juges et des familles concernées. Lire la suite

Discussion Générale PPL Défense du droit à la propriété : « S’il y a aujourd’hui un drame c’est que certains de nos concitoyens dorment à la rue »

Discussion Générale PPL Défense du droit à la propriété : « S’il y a aujourd’hui un drame c’est que certains de nos concitoyens dorment à la rue »

Discussion Générale à la tribune de l’hémicycle par Alexis Corbière sur la Défense du droit à la propriété.

Alexis Corbière est intervenu à la tribune lors de la séance de nuit pour faire la Discussion Générale de la France insoumise sur la proposition de loi du groupe parlementaire Les Républicains sur le droit à la propriété. Il a notamment rappelé que, en France, les propriétaires sont protégés et que le drame c’est que certaines personnes soient mal-logées, d’autres se retrouvent sans abri et certaines meurent dans la rue. Enfin, il a conclu en soulignant que tous les citoyens devaient pouvoir habiter dans un logement digne.

Sur la proposition de loi, pour le maintien des compétences « eau » et « assainissement » des communautés de communes

Sur la proposition de loi, pour le maintien des compétences « eau » et « assainissement » des communautés de communes

Mes cher-e-s collègues,

Vous le savez, nous étions opposés à l’adoption de la loi dite NOTRe qui a été débattue ici même en 2015.

Considéré comme le troisième acte de la décentralisation initiée en 1982, ce texte était la continuation d’un projet visant à instaurer une concurrence libre et non faussée entre les territoires, à rationaliser les dépenses – pour ne pas dire « faire des économies y compris sur les services essentiels aux populations » – et à limiter le champ d’intervention des communes au profit de nouvelles instances supracommunales dessinées sur un coin de table sans tenir compte d’aucune réalité ou nécessité du terrain.

Lire la suite