Alexis Corbière

Étiquette : grève

Euro 2016 : les absurdes et dérisoires consignes du ministère de l’intérieur

Euro 2016 : les absurdes et dérisoires consignes du ministère de l’intérieur

Décidément, ce gouvernement perd pieds jour après jour, non seulement sur le terrain social, mais également sur le terrain idéologique. Et même le foot, avec l’Euro 2016 qui débute, les rend encore plus fous ! De plus en plus isolés dans la société, crispés dans une attitude sectaire qui met le pays en état de grande turbulence, injurieux envers les syndicats, conspués dans les rues, quasi paranoïaque envers toutes contestations, arcboutés pour le maintien d’une loi régressive rejetée par les deux tiers du pays, etc… ce gouvernement s’affole et dans cet affolement se ridiculise sitôt qu’il aborde un sujet.

Lire la suite

Mélenchon à DPDA : la campagne 2017 est lancée !

Mélenchon à DPDA : la campagne 2017 est lancée !

Jeudi 26 mai, Jean-Luc Mélenchon était l’invité sur France 2 de l’émission « Des paroles et des actes » (couramment dénommé sous le sigle DPDA) animée par David Pujadas. C’était d’ailleurs la dernière après cinq ans d’existence. L’an prochain, ce grand rendez-vous médiatique n’existera plus et sera remplacé par autre chose, une autre grande émission politique sur le service public audiovisuel. Nous verrons par quoi exactement et pourrons juger alors si c’est seulement le décor qui change, ou plus que ça. Mais, au-delà de cette évolution (assez normale finalement) des émissions télévisées, que nul ne se trompe. La soirée de jeudi ne fut pas celle d’une fin d’un cycle, mais bien d’un début : le commencement de la campagne électorale de l’élection présidentielle de 2017 ! Et par conséquence, l’ensemble des chausses trappes, des peaux de bananes, des coussins péteurs et autre fluide glacial qui sont généralement préparés pour déstabiliser tous ceux qui montent sur la barricade (médiatique) étaient bien là. Ils sont toujours servis en bouquet quand l’invité est une d’autre température que le long flot d’eau tiède qui coule du robinet télévisuel trop souvent… C’est le jeu, pourrait-on dire… faute de pain (lire le billet de François Cocq).

Lire la suite