Alexis Corbière

Étiquette : blanquer

Matinale France Inter

Matinale France Inter Featured

J’étais l’invité politique de Yaël Goosz dans la matinale France Inter ce matin, pour réagir aux mesures du déconfinement annoncées par Edouard Philippe hier, à l’Assemblée Nationale.

Je suis tout d’abord revenu sur l’un des sujets qui préoccupent beaucoup les français en ce moment, la réouverture des écoles le 11 mai prochain. Cette mesure, alors qu’une véritable planification de l’accueil des écoliers n’a pas été réalisée par le gouvernement, angoisse particulièrement les parents d’élèves. D’une part pour des raisons sanitaires, les enfants pouvant être des porteurs sains et, d’autre part, pour des raisons économiques. Les parents seront face à un dilemme : si je n’amène pas mon enfant, quelles seront les conséquences économiques ?

« Je demande à Jean-Michel Blanquer de suspendre toutes les fermetures de classes prévues à la rentrée prochaine : il ne peut pas vouloir renvoyer les enfants à l’école pour lutter contre les inégalités et, en même temps, fermer des classes ! C’est hypocrite. »

Ensuite j’ai rappelé que La France insoumise demande à ce que les masques soient distribués gratuitement à tous les Français. C’est le rôle de l’Etat de protéger sa population ! Ce n’est pas aux français de payer leurs protections : cela creusera encore plus les inégalités entre ceux qui pourront se protéger et ceux qui n’auront pas les moyens d’acheter des masques.

« Il faut bien sûr maintenir les dispositifs d’aide mis en place par la puissance publique et les faire monter en puissance. 39 millions d’aide alimentaire accordée par l’Etat pour faire face à la crise COVID19, c’est malheureusement insuffisant. »

En fin d’interview, je rappelle que la crise sanitaire actuelle est aussi le résultat des mauvais choix économiques faits par ce gouvernement, qui a notamment affaibli notre hôpital public. Nous en payons le prix aujourd’hui.

Interview France Info TV

Interview France Info TV Featured

Ce vendredi 3 avril Alexis Corbière était l’invité de Gilles Bornstein sur France Info TV pour parler de la crise du coronavirus.

Après avoir réagi aux annonces de Jean-Michel Blanquer sur le bac et le brevet qui seraient réalisés cette année en contrôle continu du fait du confinement, il a rappelé que le gouvernement n’a pas vu venir la gravité de la situation due au covid-19 et a donc pris beaucoup de retard dans la gestion de la crise.

Il a de nouveau expliqué que nos hôpitaux publics manquaient cruellement de matériel : masques, gants, lits de réanimation, médicaments, etc… Le gouvernement a fait des erreurs politiques qui ont, malheureusemement, des conséquences concrètes et désastreuses sur la crise.

« Je ne suis pas favorable au tracking, ce grand flicage généralisé dans le pays où on suit les uns et les autres. Je ne souhaite pas ce système de Big Brother, même si, au départ il peut être présenté comme une bonne intention. »

Enfin, il a donné son avis, personnel, quant à l’utilisation du tracking des smartphones pour avoir une vision globale du respect ou non du confinement par les Français, en précisant qu’il était contre cette mesure qui réduit les libertés personnelles de chacun.