Alexis Corbière

Étiquette : BFMTV

Réaction à l’allocution de Macron

Réaction à l’allocution de Macron Featured

Alexis Corbière a réagi en direct sur BFMTV à la seconde allocution du Président de la République lors de cette crise du coronavirus.

Le Député a commencé par observer que le discours du Président de la République n’était en rien conforme à la politique menée par son gouvernement depuis trois ans et que, bien au contraire, celui-ci était même en totale contradiction.

Ensuite, il a exprimé sa surprise quant à l’affirmation d’Emmanuel Macron sur la date du déconfinement, qui serait le 11 mai. Il a rappelé que jusqu’à maintenant, aucune planification pour ce déconfinement n’était prévue de la part du gouvernement, d’où son interrogation et son inquiétude quant à l’affirmation du Président.

« Le discours de Macron est contradictoire avec les 3 premières années de la politique de son gouvernement ».

Enfin, Alexis Corbière a noté que le Président était resté flou et silencieux sur des questions pourtant essentielles et que se posent les français.

Alexis Corbière invité de Jean-Jacques Bourdin 5 Octobre 2018

Alexis Corbière invité de Jean-Jacques Bourdin 5 Octobre 2018 Featured

Le Député de la France insoumise Alexis Corbière a été interviewé par Jean-Jacques Bourdin, ce vendredi 5 Octobre. Il a été interrogé sur l’immigration, la Constitution, la Vème République et le passage à la VIème République proposé par la France insoumise et sur le départ de Manuel Valls à Barcelone . Il a aussi réagit à la petite phrase prononcée par Emmanuel Macron sur les français qui sont, soi-disant, trop râleurs. Lire la suite

Sur BFM TV : sur les provocations de Gattaz

Hier soir, j’étais l’invité de BFM TV pour réagir aux provocations de Pierre Gattaz dans Le Monde, que j’ai dénoncé dans un précédent billet. Curieusement, face à moi il y avait également invitée une représentante de la CFDT. Il eut été logique que ce soit plutôt un représentant du Medef, non ? De manière générale, je me refuse de polémiquer publiquement avec des représentants syndicaux de salariés. Ce n’est pas mon rôle. Mais, je dois avouer qu’hier soir j’ai été choqué par l’attitude de la représentante de la CFDT qui s’est permis dire que « les mobilisations ne prennent pas » car « les gens commencent à comprendre que cette loi protège les salariés ». Lire la suite